Father and son quilted vests


I have a confession to make.

I love sewing menswear but I don’t do it often enough. It’s not because I am not skilled enough or can’t take on the challenge (ok I might not be skilled enough for a tailored suit.. yet). It’s not because I don’t find appropriate fabrics, because I do… all the time. Then why, you will ask? It’s so silly… I can’t measure my boyfriend accurately. No really, I know this is surprising because he is a grown man, he should be easier to measure than a 1.5 years old. That’s were you’re wrong my friend! For the life of me, he can’t stay still when I take his measurements, he is moving, jocking around, holding his breath and I can take his measurements 3 times in a row and get 3 differents measures… and by a few inches! Oh well, I usually end up gessing a size, telling him that if it doesn’t fit, it will be because of his own fault. This is why, after 1 year (almost!!) of bloging, this is my first menswear post.

I have to say, when I sew a t-shirt, the gambling is really not that stressfull but, when sewing something a little more tailored and time consuming, let’s say a wool and denim quilted vest, I will probably think about it twice before investing time and supplies. My last meanswear project made no exception and it’s no surprise that it ended up a good 2 inches too short. At least now I know where he stands in the Seamwork menswear patterns chart. Next time, I will go from there and make a few adjustments. I feel very lucky because it’s really not that bad and next time, very little adjustments will be needed.

J’ai une confession à vous faire. 

J’adore coudre pour homme, mais je ne le fais pas assez souvent. Ce n’est pas parce que c’est trop difficile (bon, je ne suis peut-être pas rendu à coudre un tailleurs… pas encore, du moins). Ce n’est pas parce que je ne trouve pas de tissus appropriés, parce que j’en trouve. Tout le temps. Vous me demanderez, pourquoi alors? Et vous trouverez sans aucune doute ma réponse bien ridicule… Je ne suis pas capable de prendre des mesures précises sur mon copain. Non, vraiment, je sais que ça peut sembler surprenant puisque c’est un adulte, il devrait être plus facile à mesurer que mon garçon d’un an et demi. C’est là ou vous vous trompez, mes amies! Malgré l’emploi de toutes les techniques de persuasion que je connaisse, il m’est impossible de l’empêcher de bouger! Dès que l’idée me prend de le mesurer, il gigotte, il blague, retient son souffle ou sort son ventre à un tel point que je peux prendre 4 fois ses mesures en quelques minutes et avoir des données qui différent de plusieurs pouces. Eh bien, je fini toujours par deviner une taille à peu près, me disant que si le vêtement ne sera pas bien ajusté, ce sera de sa faute. C’est probablement pourquoi, après presque 1 an de blogue, je vous écris aujourd’hui un premier billet sur un projet masculin.  

Je dois vous avouer, quand je couds un simple t-shirt, le risque n’est pas le même que lorsque je couds quelque chose de plus élaboré, disons, une veste matelassée en laine et en denim. Pour un projet de plus d’envergure, je vais probablement y penser deux fois avant d’investir temps et tissus. Mon dernier projet de couture pour homme ne fait donc pas exception et je ne suis pas surprise de constaté une fois terminé que c’est un bon 2 pouces trop court. Au moins maintenant j’ai une bonne idée d’ou il se situe dans la charte des patrons Seamwork. Je me trouve même chanceuse d’être arrivée aussi prêt d’un bon ajustement et les modifications seront minimes la prochaine fois. 

So, a few day before Christmas, I decided on a whim, that I would sew a Denali vest from Seamwork for my boyfriend. The reason why I was so last minute is because, early in the fall, I took the decision to limit my handmade gifts this year. Instead of writing a huge and overwhelming list of things to make and try to rush it from September to December, I decided to focus on the quality over the quantity. I decided that I wouldn’t stress about my gifts. I would take one project at a time at leisure paste and I would enjoy every minutes of it.

One morning, I stumbed upon a beautiful Denali vest. It’s silly, I can’t remember where I saw it. I looked on Instagram, Kollabora, Facebook. I am even thinking that I might have imagined it! Argh! Anyway, I have suscribed to Seamwork almost from the start because I just admire Colette patterns ethics, values and work and I never regretted it. This suscription is my way of showing support. If you don’t know Seamwork or Colette, I highly recommand that you have a peak at the patterns and articles from the e-zine and blog.  With the suscription, I get pattern credits every months that I can use on Seamwork or Colette patterns along with an amazing e-zine about my favorite thing on earth (after my kids!): sewing.

Quelques jours avant Noël, j’ai donc décidé, sur un coup de tête, de coudre une veste Denali pour offrir à mon copain. La raison pour laquelle j’étais autant dernière minute ,c’est simplement parce que, cet automne, j’ai pris la décision de limiter mes cadeaux confectionnés. Au lieu de me monter une liste de cadeaux à faire qui n’en fini plus et de de réaliser tout mes projets, pressée et angoissée de septembre à décembre, j’ai décidé de me concentrer sur la qualité plutôt que la quantité de confections. J’avais décidé que je ne me stresserais pas avec mes cadeaux. J’allais entreprendre un projet à la fois, sans stress, et j’en apprécierais chaque minute. 

Un matin, je suis tombée sur une belle veste Denali sur les réseaux sociaux. Un peu ridicule, mais je n’arrive plus à la retrouver, malgré ma tournée de Kollabora, Facebook, Instagram, Pinterest, etc. Je commence à penser que j’en ai peut-être rêvée! Ah! Donc, pour en revenir à Denali, je suis abonnée à Seamwork depuis le tout début parce que j’admire l’éthique, les valeurs et le travail de l’équipe derrière Colette Patterns. Je n’ai jamais, d’ailleurs, regretté mon abonnement. Cet abonnement est ma manière de montrer mon support à cette petite entreprise que j’admire beaucoup. Si vous ne connaissez pas Seamwork ou Colette, je vous recommande avec insistance d’aller découvrir, le blogue, le magazine et les patrons. Avec l’abonnement, je reçois à chaque mois des crédits pour des patrons avec un magazine sur mon thème préféré (après mes enfants!), la couture, directement dans ma messagerie. 

I quickly chose my fabrics and decided to hack the vest into a zipper closure. I do like the look of snaps a lot, but I didn’t have any metal spring snaps on hand. My last experience with ring snaps went terrible and they just don’t look nice once installed. If it doesn’t really matter when the garment is closed, it would have mattered on a vest worn open half of the time. Because I went with a zipper front, I had to modify the front pattern pieces to remove the overlap on the front. I decided to keep the facing and had to re draw the pattern pieces to adapt to the new front. Nothing really complicated, but if you decide to hack it this way, you will need basic sewing knowledge and understanding of construction.

A started Denali, thinking that I would be done in a day. The pattern says that it’s a 3 hours project. Of course, why do simple when you can do complicated? After all my pattern modifications (grading between sizes and hacking the front closure), I decided to quilt my own fabric, two ways. I am so glad I did it, I love the finish a lot. It adds texture and personality to this piece of garment. By the way, remember my own quilted vest? You can see it here.

J’ai rapidement choisi mes tissus et décidé de transformer le devant à boutons pression en un devant fermé par une fermeture éclair. J’aime le look des boutons pressions, cependant, je n’avais pas de boutons pression en métal de type ”spring” sous la main.Ma dernière expérience avec les boutons de type ”ring” ne s’était pas tellement bien passée, ils ne sont pas très beaux une fois installés. Et si ça n’a pas vraiment d’importance pour un vêtement porté surtout fermé, ça m’aurait vraiment dérangé sur la veste Denali. Je savais qu’elle serait portée ouverte au moins la moitié du temps. Comme j’ai modifié la fermeture sur le devant, j’ai du modifier les pièces de devant pour éliminer le chevauchement du devant et j’ai aussi du modifier la parementure qui donne un look, à mon avis, plus prêt-à-porter. Rien de bien compliqué, mais ce sont des modifications qui demande une certaine connaissances en couture et en construction.

J’ai commencé Denali, pendant terminer en une journée. Le patron indiquait que 3 heures étaient nécessaires pour la couture. Pour m’a part, 2 jours auront finalement été nécessaires . Ahah! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n’est-ce pas? Avec les modifications apportées au patron (gradé entre les tailles et modifier la fermeture et les parementures), j’ai également matelasse me tissu de deux façons. Je suis tellement contente d’avoir ajouté cette étape un peu fastidieuse puisque j’adore l’effet donné. Ça ajoute texture et personnalité à cette belle veste! En passant, vous vous souvenez de ma propre veste matelassée? Allez la voir ici, elle est encore plus complexe.  

Sewing didn’t go as smoothly then expected, but only because of that zipper. I found in my stash the PER-FECT zipper, navy blue with brass theeth. I started by removing the extra zipper teeth with pliers and then I installed the zip, realised that the yoke was slightly misaligned, removed it and started over. All of this, whithout noticing one second that I installed a closed end zipper… Arghh! The beauty of the zipper made me blind, I have no other excuse. Of course I had to go back to the store and couldn’t find the perfect navy blue with brass teeth zipper that I was dreaming about. Just as I was about to go with a medium satisfying zipper, I noticed that dark red nylon coil that was a perfect match with the red from my lining. And it looked great!  Hurray!

La couture ne s’est pas déroulé sans problème, mais seulement à cause du zipper. J’avais trouvé dans ma réserve le zipper PAR-FAIT, bleu foncé avec les dents en métal.  J’ai commencé par raccourcir le zipper en enlevant les dents de métal à l’aide d’une pince. Une fois installé, je trouvais que l’empiècement n’était pas tout à fait aligné donc je l’ai décousu pour le recoudre une seconde fois. Ce n’est qu’une fois que  ma pose était parfaite que je me suis rendue compte que mon zipper n’était pas séparable! La beauté du zipper est probablement ce qui m’a complètement aveuglé, je ne peux pas trouver d’autre excuse… Bien sûr, j’ai du retourné au magasin pour trouver un autre et je n’ai pu retrouvé ce parfait bleu à dents de métal. Heureusement, juste avant de quitter, j’ai aperçu ce zip de nylon rouge foncé, de la même teinte que le rouge de la doublure.

Here’s the finished vest. Obviously, I need to practice getting sharp corners on quilted fabric. My pocket corners are not as perfect as they should be, but I am pretty happy about it. I just know that I will do better next time. Also, I should have used the angle from the pocket to align my quilting instead of quilting at 45 degree angle, or grande the pocket angle to 45 degrees.

Voici la veste finie à plat. Il est évident que j’ai un peu de travail à faire pour réussir de parfait coins dans un tissu matelassé. Les coins de mes poches ne sont pas aussi parfaites que je l’aurais voulu, mais je suis quand même contente du résultat. Je sais simplement que je ferai mieux la prochaine fois. J’aurais du aussi aligner l’angle de mon matelassage sur les poches avec l’angle de la poche. 

Surprise! Surprise! I made a matching tiny quilted vest too!  The tiny version wasn’t ready for Christmas but at least, my boys wore them on New Years Eve. They are both made from wool suiting fabric with cotton denim yokes and japenese twill brushed cotton shirting. The Peek-a-Boo Great Outdoor Reversible Vest was perfect to recreate this look. The only differences are on the hemline and the collar. On Denali, the hem is longer in the front while on Peek- a- Boo’s it longer in the back. Also, I decided not to overlap the collar for comfort. He is only 1 year and a half years old after all.

Surprise, surprise! J’ai cousu une mini réplique de la veste pour mon garçon! La mini version n’étais pas prête pour Noël, mais au moins, mes hommes ont pu les porter pour le Jour de l’an. Elles sont toutes deux faites de laine à costumes et denim. La doublure est en coton à chemisier brossé japonnais. Il est tellement doux! Pour la mini version, j’ai utilisé le patron de Peek-a-Boo, Great Outdoor Reversible Vest. L’ourlet est un peu différent, il est plus long à l’arrière dans la version enfant et plus long à l’avant pour la Denali. Le collet est aussi différent et, alors qu’il aurait été facile de modifier le patron pour enfant pour croiser le collet, j’ai pensé au confort avant tout. Garçon n’a quand même qu’un an et demi. J’avais peur qu’il ne mâchouille le collet s’il était trop long.

Of course I had to complete my son’s outfit so he would match even more with his daddy! He is wearing, also from Peek-a-boo, the Rought n’ Thumble pants which I made in knit for the first time. They are made in a cotton lycra french terry and I wish it was just a little less stretchy.

Bien sûr, je devais compléter le look de mon garçon. J’ai utilisé, de Peek-a-Boo également, le pantalon Rough n’ Thumble que j’avais déjà fais dans le passé, mais jamais en tricot. J’ai utilisé un French Terry de coton et lycra et j’aurais préféré un peu moins de stretch, mais sinon, il est somme toute très beau et confortable.

And now this photo just for fun.. I have been playing with photoshop lately. I added a sky overlay. They were in reality in the dining room. Ahah! I know it’s far from perfect,  but I played with it for too long not to show it, plus it was fun. I did succed into adding that vintage look I was after, but the light is just not convincing enough.. oh well, I like it anyway. Rome wasn’t built in a day, am I right?

Et maintenant, une dernière photo, juste pour le plaisir. J’ai travaillé très fort dernièrement à l’apprentissage de Photoshop, alors je m’exerce régulièrement à essayer de nouvelles choses. Ma photo originale fut prise dans ma salle à manger et elle était terrible. Je me suis donc amusé à ajouter un ciel et à donner un look un peu vintage à la photo. Je trouve que la lumière n’est pas encore suffisamment convaincante par contre. Mais bon, Rome n’a pas été bâtie en un jour, n’est-ce pas?

Thank’s for reading!/Merci de m’avoir lu!

You can now follow Élégantine! with Bloglovin

January 8th, 2017|Uncategorized|0 Comments

Follow my blog with Bloglovin

Hey everyone! This is just a quick post to claim my blog on Bloglovin! Remember that you can also find me on Instagram, Pinterest and Facebook!

Be back soon! xxx